Types de logement en Corée

De manière générale, les logements sont classés sous 4 différents types en Corée : les maisons individuelles, les maisons mutli-familles, les maisons connectées ou les maisons de ville et les appartement.

Maisons individuelles
Unité immobilière au sein d’une maison privée / Maison multi-famille

Une unité immobilière au sein d’une maison privée est semblalbe à une maison coopérative appartenant à un immeuble de moins de 4 étage, et avec une surface brute de moins de 660 m2 par « dong ». Différents familles peuvent vivre dans le même immeuble car les zones de logement sont conçu séparément. Chaque ménage doit donc être enregistré séparément sous forme de location ou de propriété car les deux sont possibles. L’impôt de transfert de revenu est également perçu séparément.

Une maison multi-famille
Maison de ville

Une unité de logement dans une maison privée est semblable à une maison coopérative se référant à un immeuble de moins de 4 étage, et avec une surface brute de moins de 660 m2 par « dong ». De nombreuses familles différentes peuvent vivre dans un même bâtiment car la surface de logement est construite séparément. C’est pourquoi, chaque ménage est enregistré séparément, et la location ou la propriété est possible, et un impôt sur le revenu est également perçu séparément.

Appartement

Permettant de maximiser l’utilisation de terrain sous la situation actuelle de la Corée du sud, le type de logement le plus populaire est le type d’habitation collective. Une population élevée par rapport à la surperficie est non seulement un problème de logement mais aussi une issue sociale : c’est la raison pour laquelle de nombreux appartements sont construits pour bénéficier le plus possible d’une superficie de terrain limitée. L’avantage le plus grand d’un logement collective tel qu’un appartement sont les comodités qu’il offre aux habitants.

Acheter une maison

Construire une nouvelle maison
Vendre
Louer

Il existe de types de location en Corée: la location mensuelle et le Jonse. Concernant le type mensuel, le locataire paie tous les mois un frais de location, avec une certaine somme de caution, la caution étant remboursée au locataire une fois le contrat terminé. Le Jonse quant à lui, permet au locataire d’utiliser la propriété pendant une durée fixée (en général environ 2 ans) à travers une caution ou un versement d’un montant comme caution, qui sera remboursée dans la totalité à la fin du contrat. Le Jonse peut causer des problèmes parfois, et il faut pour éviser ceci visiter la marie de l’arrondissement pour fixer une « date de confirmation » afine d’assurer une protection légale.